Le LifeWear,
vêtements
d’avenir

Soucieux de la génération à venir, le LifeWear a les yeux tournés vers l'avenir. Découvrez comment UNIQLO agit pour la société et l'environnement.

Sujet 1

UNIQLO lance les vêtements recyclés teints en pièce

RE.UNIQLO a lancé une initiative inédite consistant à donner une nouvelle vie à des vêtements déjà portés, en les teintant.

Photographie Ooki Jingu (Sujet 1),

Vêtements d’occasion ayant retrouvé une seconde jeunesse
grâce au teint en pièce

Les connaisseurs ont sans doute déjà entendu parler du « teint en pièce ». Pour faire simple, cette technique consiste à teindre les vêtements une fois seulement qu'ils ont été confectionnés. Si UNIQLO l'a déjà utilisée par le passé, l’idée de l’appliquer à des vêtements déjà portés signe une grande première.

Ce nouveau projet a été rendu possible grâce à la technologie de Komatsu Matere, fabricant en chimie historique ayant tissé des liens solides avec UNIQLO. La teinture à haute température est doublée d’un traitement antimicrobien qui permet d’éliminer les microbes et mauvaises odeurs, pour assurer la fraîcheur du résultat. Teintes en rouge, vert, bleu ou gris, les pièces présentent des variations de couleur naturelles caractéristiques du teint en pièce. Ces vêtements, qui conjuguent texture souple et allure du « fait main », trouvent ici une seconde vie. Le corner éphémère proposant un échantillon de ces produits inédits devant le magasin d’Harajuku a conquis le cœur des visiteurs (voir Sujet 2). Les possibilités de recyclage des vêtements n’ont jamais été aussi grandes.

Photographie Ooki Jingu (Sujet 1),

1.2.3. Les vêtements recyclés sont chargés dans des réceptacles, puis teints (en vert, dans le cas présent) à haute température. C’est l'opérateur qui ajoute la teinture au moment qui lui semble opportun. Le timing est primordial. 4. Les vêtements teints sont ensuite essorés, puis séchés. Le froissage, léger, confère aux pièces leur texture signature. Grâce à la robustesse de leurs coutures, les vêtements UNIQLO conservent plus facilement leur silhouette d’origine.

5.6. Chaque vêtement ayant une couleur différente, les résultats après teinture varient. Les fils résistants à la teinture révèlent des contrastes intéressants. 7. Komatsu Matere est l’un des leaders mondiaux de la technologie de la teinture. Le siège de l’entreprise est situé à Hakusan, ville japonaise où le processus de teinture était traditionnellement réalisé en utilisant de la neige fondue provenant des montagnes alentour.

Sujet 2

Corner éphémère Projet Seconde Main d’UNIQLO

« UNIQLO vend des vêtements d’occasion ? »
Quand UNIQLO a annoncé se lancer dans la vente de vêtements de seconde main, cela a fait beaucoup parler. Afin de tâter le terrain, la marque a installé en octobre dernier un corner éphémère dédié devant son magasin d’Harajaku. Parmi les pièces proposées : les vêtements teints en pièce objet du sujet de la page précédente, ainsi que des produits non teints ayant été minutieusement inspectés et lavés. Et force est de constater que les polaires « vintage » du début des années 2000 et les pièces en flanelle griffées du logo UNIQLO d'antan possèdent un potentiel de séduction certain.

La clé pour commercialiser des produits d’occasion avec succès, c’est le lavage. Les mailles, particulièrement vulnérables aux signes du temps, sont soumises à un programme de lavage spécial à l’Innovation Factory d’UNIQLO en charge de la technologie maille 3D avancée. Un processus de lavage et de séchage sophistiqué et adapté élimine toute trace de mauvaises odeurs et redonne aux tissus leur douceur. « Normalement, je n’achète pas de seconde main, confie l’un des clients rencontré sur place, mais je ne sens aucune odeur. Je verrais totalement cette pièce dans mon placard. » À la lumière de ce succès, de futures animations sur ce modèle sont à l’étude. Qui sait ce qu’UNIQLO peut encore vous réserver...

1. 2. 3. Vêtements teints vendus entre ¥1 990 et ¥3 990, vêtements non teints vendus entre ¥1 000 et ¥3 000. La sélection proposée sur place allait des T-shirts aux manteaux, en passant par les pulls en cachemire. Une partie des ventes a été reversée à des associations œuvrant au développement des jeunes de l’arrondissement de Shibuya, à Tokyo. 4. La danseuse Aoi Yamada prend la pose dans une tenue pleine de fraîcheur composée de pièces éclatantes et colorées superposées. Aoi a pris beaucoup de plaisir à chiner dans le corner éphémère.

Sujet 3

RE.UNIQLO : petits projets deviendront grands

Bien avant l’aventure du seconde main teint en pièce déjà, RE.UNIQLO réfléchissait et proposait des moyens de recycler et réutiliser ses vêtements. Rappel :

« L’un de mes vêtements UNIQLO préféré a un petit trou ou accroc... » Dans ce genre de situations, une seule destination : le RE.UNIQLO STUDIO. Des spécialistes du raccommodage vous aident à trouver la meilleure façon de sauver ces pièces auxquelles vous tenez. Outre les réparations, les Studios proposent aussi désormais des options d’upcycling personnalisées comme la broderie, notamment Sashiko. On trouve ces Studios aux magasins d’Opéra (1, France) et de Copenhague (2, Danemark), ainsi que dans d’autres lieux à retrouver en scannant le QR code ci-après.

Les vêtements qui ne vous vont pas ou encombrent inutilement vos armoires peuvent aussi être déposés dans les boîtes RE.UNIQLO prévues à cet effet. Une fois collectés, ils peuvent être utilisés de différentes façons. Parmi les plus révolutionnaires : le programme de recyclage des doudounes développé avec l’aide de Toray Industries. Les garnissages, duvet et plumes extraits des doudounes usagées sont nettoyés industriellement, puis réemployés dans de nouveaux produits (3). À la clé : moins de déchets. Il est donc tout à fait possible que la saison prochaine, votre ancienne doudoune fasse son retour sous une autre forme.

En savoir plus sur RE.UNIQLO

Photographie : Line Thit Klein

Doudoune hybride recyclée (collection AH 2023)

Agir au-delà des genres et des frontières

Les vêtements récoltés trouvent de multiples destinations ; ils peuvent notamment être donnés à des réfugiés et personnes dans le besoin. Au travers de sa collaboration avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), ainsi que des ONG du monde entier, UNIQLO fournit des vêtements en fonction de la demande et des besoins. Les articles n'étant plus en état d’être portés peuvent être réutilisés pour fabriquer des matériaux d’isolation phonique pour les moteurs de voiture.

Sujet 4

Les T-shirts réalisés par de jeunes artistes permettent de collecter des fonds pour les réfugiés

Dans une volonté de meilleure compréhension de la situation des réfugiés, et de création d’une société plus soutenante, UNIQLO et le HCR ont organisé un concours artistique, le Youth with Refugees Art Contest. Après avoir recueilli en ligne environ 4 000 candidatures d’artistes en herbe internationaux âgés de 10 à 13 ans, UNIQLO a mis en place des ateliers au sein du magasin de la 5ème Avenue à New York en juin dernier, et de UNIQLO PARK Yokohama Bayside, Japon, au mois d’août de la même année. Les réfugiés locaux se sont ainsi mêlés aux jeunes américains et japonais pour échanger sur les évènements mondiaux et partager une séance de création artistique.
Le concours avait pour thème « L’espoir, par-delà les frontières ». Les créations gagnantes ont rejoint la collection de T-shirts UNIQLO, et la marque a fait don de 5 000 de ces pièces au HCR. Les T-shirts ont également été commercialisés dans une sélection de magasins UNIQLO* – une partie des bénéfices sera reversée aux programmes de soutien aux réfugiés du HCR. À une époque où nombre de personnes sont dans l'impossibilité de jouir de leurs droits dans leur pays d’origine, la jeunesse répond avec un immense espoir en l'avenir.

*Dans la collection UTme!

Photographie : Mariko Tosa

Sujet 5

Repenser les magasins pour réduire la consommation d'énergie

Comment rendre un magasin à la fois plus attractif et plus respectueux de l’environnement ? Le magasin Maebashi Minami IC, inauguré en avril 2023, montre la voie. Avec un objectif de réduction de 55 %* de sa consommation d'énergie par rapport aux points de vente traditionnels, il abrite une mine d’adaptations spécifiques.
Des fenêtres de toit ❶ et une immense façade en verre ❷ laissent entrer la lumière du jour, réduisant ainsi l’énergie nécessaire pour l’éclairage. L’espace de vente s’en trouve baigné de lumière naturelle. Un isolant recyclé ❸ à partir d’anciens vêtements combiné à des rideaux d’air permettent de réduire encore les besoins en chauffage et climatisation. Sur la surface de vente, des capteurs ❹ optimisent la circulation de l’air en fonction des niveaux de CO2 et de la température ambiantes, variables selon la fréquentation. Des panneaux solaires sur le toit ❺ peuvent fournir un tiers des besoins énergétiques annuels du magasin (estimation). Grâce à cette approche synergique, ce magasin fabrique et économise de l’énergie tout au long de l'année. Pour une expérience d'achat optimisée. Pour l’environnement. Il ouvre la voie aux magasins de demain.

*Par comparaison avec la consommation énergétique annuelle du magasin UNIQLO de Tomioka, lui aussi situé dans la préfecture de Gunma au Japon, à surface au sol équivalente.

SWIPE

Illustrations : Yoshifumi Takeda

Maquette pour le vaste aménagement intérieur. Parmi les articles proposés sur place, des créations en collaboration avec des entreprises locales.

  • Texte : UNIQLO
Partager cette page

Les dates de mise en vente varient selon les articles.
L'ensemble des prix signalés, en vigueur à compter du 9 février 2024, s’entendent TTC et sont susceptibles de modifications.

Article suivant
suivant